AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fiche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alexis
flukiadmin
flukiadmin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 344
Age : 28
Localisation : Manche ( 50 )
Date d'inscription : 20/04/2007

Points
Points Pub:
0/10000  (0/10000)
Pays: France France
Navigateur: Mozilla Firefox Mozilla Firefox

MessageSujet: Fiche   Dim 21 Oct - 1:08

Nom du département : Manche

Région : Basse-Normandie

Superficie : 5975 km2

Point culminant : 368 m au signal de St-Martin-de-Chaulieu.

Chef-lieu : Saint-Lô. (4 arrondissements. 51 cantons. 589 communes)

Population : 479636 hab. (recensement 1990)

Histoire


* Le département de la Manche a été créé en 1790 par la réunion de différentes régions de l'ancienne province de Normandie (Coutançais, Avranchin, Bocage).
* Peuplés dès la préhistoire, ces territoires étaient habités par les tribus gauloises des Unelles et des Abrincates, au moment de la conquête par les troupes romaines de Jules César en 56 av.J.-C.Incorporés à la deuxième Lyonnaise, ils furent organisés en cités (Coutances, Avranches).
* Au 5ème, la région fut soumise par les Francs qui la rattachent à la Neustrie, tandis que se développait le christianisme.
* A partir du 9ème, les envahisseurs normands, ces "hommes du Nord" venus de Scandinavie, s'implantent dans le Cotentin, où ils affrontent les Bretons qui étaient alors les maîtres de la presqu'île.
* En 911, par le traité de St-Clair-sur-Epte, Rollon, le chef des Normands, se convertit au christianisme et reçoit du roi de France la Haute-Normandie.
* En 933, son fils, Guillaume Longue-Epée, s'empara des diocèses de Coutances et d'Avranches qu'il incorpora à son duché de Normandie, bientôt réuni à l'Angleterre par Guillaume le Conquérant.
* Dès lors commença pour le Cotentin une longue série de troubles liés à la rivalité franco-anglaise.
* En 1204, Philippe Auguste annexa la Normandie.
* Au 14ème la région fut provisoirement attribuée au roi de Navarre, Charles le Mauvais, allié des Anglais.
* Reprise successivement par les Français et par les Anglais, elle ne redevint définitivement française qu'en 1450.
* La rivalité franco-anglaise reprit au 17ème et au 18ème.
* Pendant la Révolution, le département nouvellement créé fut l'un des principaux foyers de l'insurrection vendéenne.
* Le 6 juin 1944, le département fut le théâtre privilégié de la plus importante opération militaire de tous les temps : le débarquement des Alliés, qui marqua le début de la libération du territoire national.
* Patrie de st Lô, évêque de Coutances, de Robert Guiscard, fondateur du royaume normand de Naples, des écrivains Saint-Evremond et Barbey d'Aurevilly et du peintre Jean-François Millet.

Géographie

* Le département se rattache au Massif armoricain, massif hercynien de pénéplaine dont il constitue la bordure orientale.
* Il se compose de trois régions distinctes : au nord, la presqu'île du Cotentin, isolée par la mer et les dislocations de l'ère tertiaire, est formée de divers terrains anciens (grès, granites, schistes); c'est un plateau peu élevé mais très accidenté; l'altitude dépasse en moyenne 100 m et atteint 180 m au cap de la Hague.
* Au centre, de Lessay à Carentan, s'étend une zone déprimée dont l'altitude est inférieure à 50 m, et parfois appelée le "col du Cotentin"; autrefois marécageuse, elle a été desséchée et se couvre aujourd'hui de riches pâturages.
* Au sud, le relief reprend de la vigueur dans les collines du Bocage normand, où l'on retrouve les caractères du relief armoricain : crêtes de roches dures dominant de profondes vallées; l'altitude s'élève à 368 m au signal de St-Martin-de-Chaulieu, point culminant du département.
* Les côtes présentent également des aspects variés : au nord, la côte rocheuse et accidentée est balayée par de violents courants marins, la côte orientale correspond à un petit golfe marin comblé par les alluvions; la côte occidentale, régularisée et couverte de dunes, connaît des marées importantes et rapides.
* Le climat, doux et humide, est caractérisé par des vents d'ouest dominants, une pluviosité importante et de faibles gelées.
* L'économie du département est dominée par l'agriculture et tout particulièrement par l'élevage, qui a supplanté les céréales; la Manche est ainsi le premier département producteur de lait, le deuxième producteur de viande de veau.
* L'activité industrielle est secondaire et locale (textile, chaudronnerie, constructions navales, industries alimentaires); les ressources minières, insignifiantes.
* La pêche, le trafic maritime et le tourisme animent le littoral.

Arts, activités et économie

* Les beautés artistiques sont, dans la Manche, le complément harmonieux des beautés naturelles.
* Les monuments mégalithiques, menhirs, dolmens ou allées couvertes, particulièrement nombreux au nord du Cotentin, sont la preuve d'une vie active à l'époque néolithique (la Pierre Pouquelée, le dolmen de la Pierre Aurée, l'allée couverte des Moitiers-d'Allonne).
* Les ruines des thermes gallo-romains de Valognes, quelques nécropoles mérovingiennes, les restes du baptistère paléochrétien de Portbail et le retranchement du Hague-Dyke, l'un des rares vestiges de l'époque viking, enrichissent le patrimoine archéologique du département.
* Région où le christianisme a connu un grand rayonnement, le Cotentin a vu se construire de nombreuses églises et abbayes dont beaucoup n'ont pas résisté aux épreuves de l'histoire.
* L'abbaye de Lessay, l'un des plus anciens édifices romans entièrement voûtés d'ogives en France, les ruines de l'abbaye d'Hambye et celles de l'abbaye de La Lucerne-d'Outremer témoignent de l'épanouissement monastique.
* La cathédrale de Coutances est l'un des plus beaux exemples du gothique normand, et la petite église d'Appeville, l'expression parfaite du gothique rural du Cotentin.
* Le département n'est pas riche en châteaux prestigieux, mais possède des édifices modestes, et des manoirs pleins de charme (Bricquebec, Pirou, Tourlaville, Ducey, Tréauville, St-Pierre-Eglise).
* L'habitat rural est également pittoresque et varié.
* Mais, de toute évidence, le monument le plus important, qui fait la gloire et le renom de la Manche, reste le Mont-St-Michel, auquel chaque siècle a apporté sa contribution, lui donnant le plan complexe et l'aspect qui sont le sien aujourd'hui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fiche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Voilà un gars dont ses descendants vont rigoler pour faire sa fiche généalogique
» Amélioration de la saisie (fiche individu)
» fiche des renseignement
» fiche d`assiduité versus bordereau de rétribution.
» Fiche instruction no1......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum :: La France :: Basse-Normandie :: (50) Manche-
Sauter vers: